dimanche 15 janvier 2006

Saut d'obstacles

Que ceux qui n'aiment pas les échecs se rassurent, nous allons très prochainement, sans oublier la partie en cours, varier la thématique.

Néanmoins grâce à ce jeu passionnant nous pouvons marier notre univers bdsm avec les multiples variantes offertes par les cases noires et blanches sur lesquelles dansent donjons-tours et fous...

Un peu d'analyse, à l'attention des spectateurs, suite au dernier coup des noirs ( 16...e5 ) : la position devient de plus en plus tendue, tranchante, vive comme des demi-lunes après une déculottée.

Addictovitch réagit au centre, chasse l'arrogant cavalier blanc et libère son pion e6 d'une inconfortable pression, et de plus renforce un de ses objectifs : le contrôle de la colonne "d".

Néanmoins ce coup offre aux blancs en retour la possibilité d'accroître leur contrôle des cases blanches, de profiter du léger retard de développement des noirs et de viser le roi noir un peu dénudé.

Un coup de cravache de M. et "hop" le cavalier saute vers l'aile-roi : 17 Cf5.

Entre dressage, cirque et équitation artistique, "e" poursuit la variante, fasciné par la casaque et les bas blancs de M.

Que les cavaliers des Andes fêtent la victoire de leur Dame et nous apportent un vent d'espoir pour fouetter les archaïsmes et frilosités hexagonales et rosissent ou rougissent les joues de Marianne !

2 commentaires:

X-Addict a dit…

Je vous souhaite un bon retour !
ET joue Cd3 sans conviction aucune ....
A Bientot

M. et e. a dit…

Ce coup mérite réflexion !
La partie devient critique !
A bientôt...