samedi 3 février 2007

A la chandeleur, le froid fait douleur

C'était hier la Chandeleur, nous avons célébré avec un jour de retard cette belle fête en sortant poêle et spatule...

e. a revêtu pour l'occasion son joli tablier rouge, dont le noeud semble répondre au souci d'élégance de Dame ; M., quant à elle a sorti son fouet pour battre farine, lait et oeufs.

e. devait s'appliquer pour faire sauter les crêpes, d'autant plus qu'il tenait, comme le veut la tradition, la poêle d'une seule main, l'autre occupée par la pièce d'or. Cela n'arrangeait pas sa maladresse naturelle, et une crêpe partit sur le sommet de l'armoire. M. ne voulut rien entendre au fait que cela promettait prospérité et récoltes abondantes, et il vit 36 chandelles...

A qui devait-il s'en remettre pour se protéger ? A Lupercus, Dieu romain de la fécondité, ou à Brigid, Déesse de la fertilité au sortir de l'hiver chez les Celtes ? Ou devait-il se contenter de méditer le beau proverbe :

"A la Chandeleur, au grand jour les grandes douleurs".

D'autant plus qu'aux premiers sifflements du martinet ce serait "Chandeleur, chant dans l'heure".

Pour plus d'informations sur la Chandeleur, voir ici.

1 commentaire:

Kochris a dit…

Une bien belle tradition que celle de la chandeleur !!!
Il est bien joli le tablier rouge de e.