dimanche 18 février 2007

deCuir et de fantasme

A force d'en entendre parler, nous avons décidé d'aller faire un tour sur Second Life. C'est notamment grâce au dernier numéro des Inrocks où on trouve une enquête sur "le monde virtuel en ligne aux 3 millions de résidents : les internautes ne vivent pas que leurs fantasmes sexuels. Galeries d'art, salles de cinéma et de concert s'y bousculent. Un formidable laboratoire de tendances."

Voilà de quoi titiller tout esprit curieux. Nous sommes donc allés sur la page d'accueil et avons créé les avatars de M. et e. que nous vous présentons ici. Nous trouvons l'esthétique assez sympa. Nous en avons même profité pour nous marier, ce qui n'est pas le cas dans la vie réelle, en choisissant le même nom de famille (Comment aurions nous pu résister à un tel patronyme ?!).

Reste à franchir la porte et à vraiment entrer dans ce monde. Nous restons hésitants.

D'un côté, cela semble reposer, hélas, sur un principe lucratif, puisque dès l'inscription on nous propose d'acheter des Linden Dollars, l'unité monétaire qui permet d'évoluer dans ce méta univers. De plus il faut télécharger un logiciel pour "jouer", déjà que nous n'avons pas le temps de faire tout ce que nous voudrions dans la vraie vie !

D'un autre côté, la perspective de visiter des Donjons SM trash ("on peut s'éclater dans des clubs SM très rigolos où lorsque tu te fais décapiter, la tête repousse immédiatement", dixit Eric Troncy, critique d'art), de faire un tour dans le QG de campagne de Ségolène Royal "implanté aux abords d'un concessionaire automobile et d'un bordel britannique", ou écouter un concert de Suzanne Véga via son avatar.

"Bref, Second Life interroge sur la question du virtuel, du double et du réseau." D'un côté c'est effrayant et inquiétant pour les relations humaines, de l'autre c'est fascinant, et d'un point de vue artistique, cela ouvre des perspectives révolutionnaires et sans limites.

A suivre... Et pourquoi pas à bientôt dans ce monde parallèle...

3 commentaires:

Elle a dit…

Vivre entre deux mondes, ce n'est pas facile tous les jours... mais il est tentant, tout de même, d'aller bousculer les possibles dans un troisième, fut-il virtuel !
Votre note éveille plus que de la curiosité en tout cas ...

M. et e. a dit…

Oh oui grande est la tentation. Nous restons pour l'instant à la lisière...mais qui sait ! ;-)

M. et e.

Kochris a dit…

Je cours déjà après le temps entre ma vie réelle, ma famille et mon travail et ma vie virtuelle avec le jardin secret qu'est mon blog, et mes visites aux blogs amis ...
Je me demande si je ne vais pas arrêter là mes explorations virtuelles ...Déjà riches de découvertes d'horizons et personnes diverses...
Faites si vous en avez le désir et y trouvez du plaisir ;)