vendredi 9 septembre 2005

Desesperate Housewife (1)

De la dure vie de femme au foyer...

Première diffusion hier soir, sur Canal +, de la série américaine Desesperate Housewife. J'ai abandonné torchons et fer à repasser pour regarder.

Les murs des pavillons résidentiels des banlieues françaises doivent encore en trembler. Susan, Lynette, Gabrielle et Bree dépoussièrent au Karcher l'image d'Epinal de la femme au foyer et nous plongent avec un humour féroce dans la monotonie cauchemardesque du quotidien.

Faire les courses, faire le ménage, faire des lessives, faire le repassage, faire la cuisine, faire la vaisselle, faire les courses, faire le ménage...Litanie infernale et sans fin...

Dans laquelle les hommes jouent le rôle de l'éternel bourreau : mari riche et méprisant pour Gabrielle, mari "reproducteur" et éternellement absent pour Lynette, mari insatisfait d'avoir une femme parfaite pour Bree et mari envolé avec une autre pour Susan la divorcée...

Face à ce constat amer, ces femmes désespérées ne nous proposent pour l'instant que peu de solutions excepté peut-être de prendre un amant en la personne du jardinier et d'en profiter dès que Monsieur s'absente, ce qui a un inconvénient majeur : le jardinier ne s'occupe plus du jardin et il faut tondre la pelouse à sa place.

En attendant les prochains épisodes, je suggère à ces dames quelques solutions : prendre le pouvoir et inverser les rôles.

Madame ordonne et il obéit.

e. a passé une jupe pour l'occasion et revêtu des bas noirs. Il passe l'aspirateur avec application.

M. est derrière son fourneau, armée de sa spatule en bois.

Le serpent de l'aspirateur danse sur le damier de carrelages, la spatule s'agite, tourne et frappe.

Nous avons tout le temps avant que les invités n'arrivent...

1 commentaire:

Laurent a dit…

Visiblement cette série inspire les blogs : http://fessee.blogspot.com/2005/09/famille-patrie-cookies.html