samedi 7 avril 2007

Douche froide

Notre périple initiatique se poursuit. De jour en jour, la situation est de plus en plus tendue, le désir de plus en plus dévorant, la frustration de plus en plus palpable...

Parmi les petits jeux et châtiments qui ponctuent ce parcours, j'accorde une place spéciale au rituel de la douche, exercice sous haute surveillance car la caresse de l'eau ne manque pas de provoquer une réaction immédiate de ma petite catin.

Je lui accorde l'autorisation de se caresser furtivement, pour se savonner, mais aussi par perversité, pour entretenir son trouble. Je le fais d'autant plus volontiers que je contrôle de bout en bout ses ablutions, et peux donc me délecter de ce spectacle.

Etrange paradoxe ! Me voilà à mon tour soumise à la tenaille du désir, devant ce corps humide et en émoi auquel il me faut résister. Demain, il sera puni pour tant de provocation, en recevant une fessée bien brossée !

M.

2 commentaires:

M. et e. a dit…

Mais quelle douche va donc me piquer encore ce matin ? Chère M. ces supplices sont délicieux et terribles à la fois...je suis totalement le jouet téléguidé de vos désirs...

e.

M. a dit…

Mais où est donc ma télécommande ? Cher e. vous êtes un jouet délicieux, un sex toy magnifique...
Mais je suis moi aussi au supplice, le désir monte, monte... Jusqu'où irons-nous ?

M.