dimanche 30 avril 2006

M. à la bouche

Nous décidons de procéder de façon chronologique. Tant de choses à raconter, il faut un fil (en cuir) directeur !

Commençons donc par une nouvelle ode à M., une ode aux M. toujours recommencés. Les M. sont partout pour un e. qui veut bien prendre la peine d'ouvrir les yeux derrière son bandeau.

Le M. du tube souterrain déjà centenaire, est un univers incontournable et propice aux aventures et aux jeux : avez-vous déjà songé à donner rendez-vous dans une station choisie au hasard ou pour son nom insolite. Il y a tant de stations à découvrir, où on ne descend pas souvent. Par exemple :

Retrouvez-moi à Glacières et fissa sinon cela va chauffer !

Le premier arrivé à Duroc ou à Volontaires attend l'autre.

Cachez-vous à La Défense ou à Château-Rouge.

Sortez à Rennes et fermez les yeux, puis je vous emmène Quai de la Rapée avant de rejoindre Les Filles du Calvaire...

En attendant l'invention de la station Cravache !

Si e. est sage on peut quand même lui offrir un café à Gentilly, Plaisance ou Gaîté, et l'emmener danser Place des fêtes !

L'aventure commence parfois au bout de la bouche !

5 commentaires:

Lucien a dit…

Sablons la Blanche bouchée de Liège avec Madeleine La Muette, en toute Gaité et Liberté.
Puis Volontaires et sans être Ternes, nous irons d'abord à La Chapelle de cette Belleville de Laumière remplie de Maraichers.
Ensuite, Anvers et contre tous, nous monterons à La Tour Maubourg du Chateau Rouge, prés de l'Ecole Militaire, rendre visite au Père Lachaise dont les membres sont Invalides.
Corentin Cariou son fils Cadet fait Commerce de Javel à Rennes.
Il m'a envoyé un Télégraphe pour assister à sa Convention Nationale aux Gobelins.
Son frère Corentin Celton, qui vise le Goncourt, souhaiterait nous accompagner à l'Opéra du Port Royal.
Mais je préfère leur soeur Louise Michel de La Motte Piquet qui vise les Couronnes du Luxembourg et de Crimée et qui nous invite à faire de la Plaisance sur le Danube avec son fiancé Jacques Bonsergent.
Ces deux là habitent un Dupleix Rue de la Pompe décoré de superbes vues de Pyramides et parfois ils s'Abesses à nous montrer La Fourche, ce qui Concorde à nous faire déclamer le célèbre mot de Cambronne...

M. et e. a dit…

Superbe filage cher Lucien ! Les souterrains de Paris semblent vous inspirer autant que les donjons de la Napoule...

M. et e.

Lucien a dit…

Disons que j'ai vécu 15 ans à Paris, donc le M. n'a plus trop de secrets pour moi.
Mais à choisir le préfère le donjon Mandelocien...

Elle a dit…

Un merveilleux Paris de fantaisie mais pas si fantaisiste que cela puisqu'il a pris les belles couleurs de vos amours !

M. et e. a dit…

Merci ! Allez on reprend le tube et on part pour d'autres étapes !
On s'accroche à la barre...

M. et e.