dimanche 26 février 2006

Charivari

Aujourd'hui le soleil brillait, et il pleuvait des confettis sur une ville du sud de la France. En marge d'un carnaval officiel et formaté, se déroulait cet après-midi un autre cortège plus débridé, alternatif et joyeusement subversif... Tambours, et déguisements dada, char plein d'humour. L'occasion pour M. et e. de troquer habits et accessoires : e. portait une délicieuse petite robe rouge sur ses jambes gainées de résille, M. très sobre en tailleur et cravate s'était laissé pousser la moustache. Pour tous ceux qui ont raté cette occasion de faire la fête, il reste encore Mardi-Gras !

8 commentaires:

Elle a dit…

Carnaval ou l'art du travestissement, la carne avalée par un déguisement... et votre charivari ne serait-il pas un peu de votre "M. et e. ... en mieux" -e. en M. et M. en e.-, sans le e. en E et M. en m., ... mais il y aura d'autres carnavals ... plus privés sans doute !

M. et e. a dit…

C'est en effet un joli jeu autour du je, à je-nous ou à jeu d'or du quotidien. Car naval dans la baignoire, car magnole dans les salons, et bien sûr Carpe diem !

M. et e.

Lucien a dit…

Encore des Nicois !!!
Décidément...;-)

Dame a dit…

Mystère ? Comment rêver sur les jambes du e. de M. sans voir sa jolie robe rouge ?

Dommage..

Bouches charmantes et pulpeuses à souhait....

M a dit…

Lucien : c'est pas du jeu de démasquer les gens le jour du Carnaval...

Chère Dame Saïda : M. a en réserve un album secret, avec robe et jambes, qu'elle conserve pour une bonne occasion sur le blog !

M.

ANNSUN a dit…

Beaux mots pour un texte qui sait faire rêver... et j'aime ! Je reviens de Venise et en ai adoré son Carnaval... Peut-être le plaisir de vous faire rêver à mon tour... merci...

M. et e. a dit…

Nous surveillons de près votre blog, chère Ansunn... Nous ne manquerons d'aller rêver du côté de la cité des Doges...

M. et e.

ANNSUN a dit…

J'aime être surveillée ainsi... sourire non masqué...