vendredi 4 novembre 2005

Epices noires

Réveillons le blog... Fatigués du retour de vacances, perdus dans les méandres des bouches de métro et encore remplis des images des belles expositions nous en avons oublié le fil - rouge - directeur de ce journal : les caresses appuyées et épicées de la cravache, le martinet inquisiteur, la culotte noire de e. frémissant à l'idée de son proche effeuillage. Un CD de "Cat power" sur la platine, sons sensuels qui inspirent une M. d'humeur sévère.... Gants de cuir version Maîtresse Gilda dans un cours de tango détourné... E. inquiet sent l'échéance proche... Il frémit en songeant aux belles poésies de Pasolini relues grâce aux superbes messages d'Aurora d'une actualité indispensable, à lire ici... Il songe aussi aux poses lascives d'elle capturée par lui, à voir ici Il sent que c'est son tour, son heure, son quart d'heure, seul sur le tapis...

5 commentaires:

AURORA a dit…

Vos photos sont, comme toujours, magnifiques.
Je crois que les musées vous ont servi de cathédrales d'inspiration...

AURORA

Impudique a dit…

J'aime, comme toujours, parcourir vos notes, épicées ou plus soft.
Comme je ne trouve pas votre adresse mail, je réponds ici au commentaire que vous avez laissé sur mon site. J'ai effectivement un problème à régler avec l'espace privé. Vous n'auriez jamais dû y avoir accès sans mot de passe...
Les aléas du virtuel. ;)

M. et e. a dit…

Merci pour ces beaux messages qui nous touchent..Nous avons d'autres épices à offrir...bientôt nous les sortirons de la cave...

Anonyme a dit…

J'aime quand c'est épicé chez vous.

M. et e. a dit…

Impudique : Merci. Vous êtes toujours la bienvenue chez nous.Désolés de nous être glissés par erreur dans votre espace privé.