vendredi 25 novembre 2005

e. en solo

Message sobre de fin de semaine. Pas d'images et pour cause: M. m'a laissé seul à la maison ces jours ci. Non sans m'avoir laissé des consignes très précises : lettres à rédiger, rangement, compositions artistiques, codes vestimentaires. e. est un peu déboussolé, il doit apprendre à organiser son emploi du temps. Il se rend compte à quel point il a besoin de M. à la barre...que faire des cordages quand le bateau perd son capitaine ? La mezzanine n'a pas tangué hier soir. J'ai essayé de garder le cap. Hélas mon imagination buissonnière me joue toujours des tours : je me rends, un peu tard, compte des oublis : je n'ai pas fait les courses, le ménage laisse à désirer...Et M. rentre dans quelques minutes. Je crains l'inspection à venir. Vite, parer au plus presser, veiller à l'harmonie de mes dessous, monter le chauffage en cas de déculottage inopiné, passer quelques coups de fil... M. me manque. Je sais pourtant que la cravache provisoirement inactive risque de se réveiller dans quelques instants... La Dame de neige arrive... Manteau blanc, bas blancs, bottes, hottes remplie de baguettes de bouleau ou de noisetier... Flocons sévères et amoureux en prévision...

2 commentaires:

M. a dit…

Les consignes étaient précises, ludiques mais exigeantes.
Je dois avouer que vous les avez respectées... Pas de quoi fouetter un e. désobéissant ?
Tout de même ! Je vois que vous même en e. lucide, vous êtes tout à fait conscient des insuffisances de vos travaux d'intérieur.
Une telle liste ne peut me laisser sans réaction.
Allez, je vous prie, chercher votre collier d'esclave et la cravache noire...
La nuit va vous sembler longue...

M.

M. et e. a dit…

Je vous le promets la prochaine fois je respecterai mieux les consignes !
Je n'écris pas trop longtemps car je ne dois pas me distraire de mon travail...