mercredi 19 novembre 2008

Ecume du matin

"Homme libre, toujours tu chériras la mer" [...]
Envie de partir sur une barque, avec de longues cannes, et d'accoster sur une île lointaine et inconnue.
Là-bas nous serions nus, tu m'attacherais aux arbres noueux, tu chanterais et me fouetterais en dansant...
Tu me branlerais en riant, pour recueillir ma sève dans une noix de coco, que tu boirais comme une sauvage.
Puis nous dormirions, main dans la main, la tête dans les étoiles, et moi les fesses brûlantes massées par le sable.

2 commentaires:

SASKWASH a dit…

Le programme que j'aime . . . tout à fait.

J'ai aussi des envies d'ailleurs.

Bien à vous

SKH

Stephanie GAOU a dit…

Je crois reconnapitre la plage... Castel Nice, n'est-ce pas?