mardi 18 octobre 2005

Tango et Là verdir

Quelques pas...cordes de la guitare qui geignent , la suite agile arrive, autre scène, mouvement, léger flou forcément.

Le rouge épouse la résille.

Le talon taquine la cheville...

Gilda M. semble à terre, mais c'est un leurre.

Comme une M..angouste elle est tendue, prête à bondir.

Secrets blottis dans le tapis blanc de nos rêves infinis : de quel griMoireS surgirez-vous ?

( A SUIVRE...)

2 commentaires:

cath a dit…

Ses fesses sont-elles aussi rouges que ses chaussettes ?

Kate

M. et e. a dit…

oui, mais nous n'osions pas le montrer...

M. et e.