lundi 17 mars 2008

Nains, Donjons et Dragons (1)

J'ai toujours aimé les nains...sans doute mon inclination pour l'univers "Donjons et Dragons" auquel j'ai pas mal joué pendant une période (un hommage au passage au père du jeu de rôle Gary Gygax, disparu il y a peu).

J'avoue avoir depuis reporté ma tocade vers les très décoratifs "nains de jardin", sentinelles de l'inutile, que j'aime particulièrement voir fleurir dans les appartements ou sur les balcons urbains.

Que j'aimerais être moi-même un nain de jardin, le temps d'un jeu bdsm !

Nous aurions trouvé avec M. la maison de nos rêves. Non pas une villa tape-à-l'oeil ou un pavillon bourgeois, mais une petite maison de village croquignolette, avec un bout de jardin, une treille riante, et une grange pour suspendre quelques anneaux et ranger quelques accessoires volumineux.

Et de temps en temps, M. sortirait son nain, fesses rouges, exposé dans le jardin...

Et si on commençait à s'entraîner tout de suite pour fêter la sympathique vague rose de ce dimanche ?

3 commentaires:

dame a dit…

Ahhhh !! j'adore les nains et les farfadets... Il m'arrive parfois de les évoquer dans des posts...
Pour jouer au nain et à Blanche neige (ou la méchante sorcière), M. et e., il existe un merveilleux village... mais vous le connaissez certainement, vous qui vivez dans le sud.. Il s'agit de Puycelsi.. Ce coin me fait rêver.
Je vous souhaite tous les bonheurs du monde ici où parmi les elfes. "Revez, revez... le rêve est un habit tissé par les fées" (c'est de mon prince, Nerval).

M. et e. a dit…

Très jolis mots chère Dame ! Je vois bien M. en fée ou en Blanche neige sévère !
Nous avons fait une visite virtuelle sur le site de Puycelsi : les ruelles médiévales, la forêt promettent de belles découvertes et rêves du côté du Tarn : nous irons faire un tour lors d'une escapade estivale. En ce qui nous concerne nous sommes un peu plus à l'Est ;-)
M. et e.

M. a dit…

Cher e.,
vous allez faire un nain de jardin très amusant, je le sens... De quoi étonner les voisins. Je vous vois plutôt en farfadet timide tentant vainement de cacher derrière branches et feuilles votre postérieur phosphorescent... De quoi illuminer mon jardin intérieur !