dimanche 5 août 2007

Le cauchemar de e.

M., un brin perverse, a décidé de différer encore un peu les punitions annoncées pour mieux maintenir e. dans un état de tension et d'appréhension...
Elle a poussé le vice jusqu'à lui imposer la visite d'un musée des plus suggestifs dans une de nos villes-étapes. Consacré à l'outil et à la pensée ouvrière, c'est un vrai bonheur en ces temps où le "travail" renvoie à d'autres références moins sympathiques...
Ce fut surtout un long calvaire pour e., qui n'a pu s'empêcher d'imaginer devant chaque vitrine l'usage que M. pourrait faire des différents objets exposés...
Sa nuit fut agitée, traversée de cauchemars où limes et râpes en folie venaient le chatouiller sans ménagement dans ses plus intimes recoins. Poursuivi par un escadron de truelles menaçantes, il se réveilla en sueur et en poussant des petits cris, à la plus grande joie de M. qui assistait en souriant à la première des punitions, sans avoir même à se fatiguer...

4 commentaires:

dame a dit…

Travailleurs, travailleuses.. Remettons à deux mains notre ouvrage ! Quel cauchemar... rires.

C'est le musée du bâtiment ?

M. et e. a dit…

Sourire...C'est en fait un musée conscré à l'outil sous toutes ses formes, avec des noms délirants associés à des métiers que nous avons souvent oubliés...Limes, râpes et rabots continuent de hanter les rêves et les cauchemars de e. !
A suivre...

Mademoiselle a dit…

Bonsoir chers amis,

Me voici errant de nouveau en votre demeure aprés avoir dépoussièrer mon TEMPLE ... J'ai même du changer les rideaux et le velours des murs.

Je me promène chez vous pour voir ou revoir un lieu que j'ai visité il y a quelques temps .. En effet, le musée de l'outil a été une de mes destinations touristiques.

Trés joli lieu ! TROYES.

Sur ce,
Bonne Soirée.

M. et e. a dit…

Bonjour, chère Mademoiselle.

Merci pour votre passage chez nous, nous allons à notre tour visiter votre nouvel intérieur.
Effectivement cette escapade à Troyes, ville qui révèle de multiples richesses architecturales, a été fort sympathique et a donné lieu à de multiples détournements dans notre thématique préférée !

M. et e.