samedi 1 juillet 2006

cyclist-e

Alors que la rue en liesse célèbre nos valeureux et talentueux Bleus (qui ont, n'en doutons pas, été soutenus par les équipes du SMFC et de l'OE...), n'oublions pas les débuts du Tour de France.

Une épreuve très particulière cette année, puisque les principaux favoris ont été exclus pour soupçon de dopage. Le Tour est très ouvert et e. a donc décidé de s'engager sous les couleurs de l'équipe "M. des jeux".

Il a été pris un peu au dépourvu par cette qualification au dernier moment et son entraînement laisse encore à désirer. Mais M. a pris les choses en main :

Dès le matin, les mains aux cocottes, le vaillant cyclist-e commence la journée par un contre-la-montre chronométré par M. Puis indispensable séance de massage.

Après une bonne petite sieste, sortie dans l'arrière-pays avec l'ascension de quelques cols. e. se met alors en danseuse, dès que les premiers lacets apparaissent. Il prend les virages à la corde, change de braquet et ouvre son maillot. C'est dans cette position que M. le préfère. Elle le suit et selon les circonstances lui donne quelque musette ou quelques coups de badine pour l'encourager à aller plus vite. Elle aime bien quand il se met dans le rouge et sprinte pour avoir le prix du trophée des grimpeurs...

Son seul point faible est la descente. Il est prudent (c'est bien) et un peu trop léger. C'est généralement à ce moment-là que le premier peloton, jusque-là en chasse-patate, le rattrape.

Tous ces efforts dans la montée pour rien ou du moins juste pour la gloire : le vélo est vraiment un sport de maso. e., le nez dans le guidon sur le plat, doit attendre le prochain col pour tenter une échappée, car il sait ce qui l'attend s'il ne finit pas premier sur la ligne d'arrivée. M. a des méthodes très au point pour le motiver...Il faut bien sûr baisser le cuissard pour éviter que la peau de chamois n'amortisse les coups...

4 commentaires:

Dame a dit…

C'est pas juste ! e. dopé à M. n'a pas suivi le test de contrôle.. Il ne peut qu'accéder aux plus hauts cols, en danseuse, sans problème.. et pourquoi pas arriver premier sur les Champs Elysées sous les hourra de la foule en délire..
Je pense aussi faire un post sur le vélo.. sourire

Concentrez vous, le mondial n'est pas terminé !

Lucien a dit…

Aprés le match OE/SMFC, voici venir le Tour Défonce avec ses deux principales écuries: L'Education Anglaise des Jeux et Quick Sex.
Cette année encore, les ambitions de chacune sont bien claires:
L'Education Anglaise des Jeux compte finir avec le plus grand nombre de blessés. Ceux et celles qui auront évité les chutes se finiront à coups de chaînes et de pompes à vélos.
Quant à Quick Sex, c’est évidemment le maillot du meilleur grimpeur qu’ils visent.
Ils vont partir à l’assaut des cols après en avoir défait les ultimes lacets, tout en ayant pris soin de retirer auparavant la selle de leur monture.
Pour ne pas être en reste, l’Education Anglaise des Jeux se confectionnera avec de la cire chaude des maillots à pois de fortune pour agrémenter leurs cuissardes en latex. Bons joueurs, les Quick Sex leur céderont volontiers ce déguisement, eux qui préfèrent mouliner dans la plus stricte nudité.
Evidemment, toute forme de dopage est fortement conseillée, du simple pot belge aphrodisiaque au dangereux Taxostérol de Coach Lucien récemment importé du pays du soleil levant.
Les analyses d’urines de la Quick Sex seront systématiques et fortement attendues du côté de l’Education Anglaise des Jeux dont les soigneurs zélés étudieront la composition jusqu’à la dernière goutte.
Et maintenant, tous autour du tour…

M. et e. a dit…

Bravo Lucien. Quelle maîtrise. Vous êtes aussi à l'aise sur la Petite Reine que balle au pied...
Cela nous promet de belles étapes avec notamment le spectaculaire contre-la-montre par équipes, l'OE menée par son capitaine Lucien et Le SMFC mené par les roues véloces de Dame et e. !

M. et e. a dit…

Dame : on attend votre post avec impatience et on sera mercredi devant notre écran pour suivre la performance sportive et artistique de notre n°10....