mercredi 13 juin 2007

La morsure de la geôlière

Je n'aime pas que l'on me provoque ni qu'on me désobéisse.

Vous en voulez du cachot, vous allez en avoir !

Apprenez que la "morsure du serpent" sanctionnera désormais toute nouvelle impertinence de ce genre. Que cela vous serve de leçon ! M.

2 commentaires:

Artemis a dit…

Oh là !! M. ne lésine pas sur les moyens ...

Comme certain Monsieur....Même si le cachot ne fut pas possible, L'imagination des dominants est sans limites ..
Et c'est tant mieux ;-)

M. et e. a dit…

Merci Artémis...
Nous ne doutons pas de l'imagination de votre monsieur qui semble faire vos délices...

M. et e.